Le Festival 2009

16e Festival International des films sur la vigne et le vin

4e Exposition internationale de photographies sur la vigne et le vin

Nuits-Saint-Georges - Les 8, 9 et 10 mai 2009

Président du Grand Jury 2009 : Marc Rivière, réalisateur, producteur et scénariste

La fête s’appelle Œnovidéo 2009

Le plaisir du moment, le bon moment, le moment où l’on va parler de la bouteille, du vin qu’on va boire, que l’on va offrir à des proches, des amis… La clef de la cave que l’on cherche dans sa cachette, enfin pas vraiment une cachette d’ailleurs, mais disons un endroit discret, pas à la vue de tout le monde !

La cave n’est pas endroit où l’on peut pénétrer sans l’autorisation de son propriétaire ! c’est normal nous sommes dans un domaine presque intime. Toujours pour une bonne raison, ce moment devient jubilatoire quand il accompagne l’amitié, l’amour, l’envie de faire plaisir.

Cette incroyable « possible » de marquer dans le temps le jour où l’on a bu cette bouteille, tu te souviens de ce « 82 » le soir de ton anniversaire. La fête est toujours là, ne cherchons pas dans notre mémoire il n’y a pas de grands événements sans la compagnie du vin. On entre dans la proximité du vin comme on entre en religion ou en politique. La passion devient inexorable, ne dit-on pas déguster «?religieusement?» ! le souvenir ne s’efface jamais.

Un jour un caviste qui me faisait visiter son « royaume » lance à son fils cette phrase, devenue pour moi historique : « va chercher le tire-bouchon et des verres ! ». Quelques secondes plus tard la couleur de ce vin encore inconnu tourne dans un verre cristallin. On ne sait pas ce que l’on va boire, mais le nez est là, à l’arrêt comme ces chiens de chasse toujours aux abois. On attend un peu et voilà le nectar tourne tout doucement dans ce « palais » tout curieux, vierge et attentif. La réponse viendra du maître de la cave. « Un Bourgueil… et devinez l’année… on n’y croit pas et puis il faut se rendre à l’évidence… l’étiquette à valeur de passeport ! 1976… mais pourtant d’habitude ça ne se garde pas aussi longtemps, c’est vrai oui mais cette année-là, la sécheresse sévit d’une manière incroyable, maintenant on s’en souvient, c’est aussi l’année de naissance de ma fille aînée, Marjolaine. Depuis on boit ce vin pour son anniversaire grâce à cet ami caviste qui m’en a vendu quelques bouteilles. »

Le Bourgueil… Un hommage à mon ami Jean Carmet qu’Yves Robert dont je fus l’assistant sur « Nous irons tous au paradis », m’avait présenté.
L’émotion vient de nous faire parler d’un homme de cinéma, d’un acteur sublime, d’un amateur de vin. Cette passion chez lui va nous guider ensemble à Nuits-Saint-Georges pour nous rappeler que vin et cinéma peuvent former aussi un incroyable tandem, un concerto pour « caméras et vignobles » comme si l’appellation, le terroir rejoignaient sur le générique le nom des réalisateurs vendangeurs d’images et de sons. L’écran va s’allumer aux pieds des vignes devant un parterre d’amateurs, la fête s’appelle « Oenovidéo 2009 » elle se déroule à Nuits-Saint-Georges, elle durera trois jours, c’est ainsi… et c’est bien comme cela !

Marc Rivière
Réalisateur, producteur, et scénariste


Organisation

Forum Œnologie Association

À l'invitation de


Les Partenaires

Quand le cinéma parle avec la vigne et le vin…

Œnovidéo 2009 : Un incroyable panorama de la production cinématographique sur la vigne et le vin

Beaucoup de chose ont changé. En pionnier, il y a 16 ans, nous avons levé le rideau sur un monde encore tout juste balbutiant : celui de l’image vidéo au service de la valorisation de la vigne et du vin. Ainsi naissait sous l’impulsion de quelques professionnels du vin, le 1er festival Œnovidéo. Il aura fallu quelques années pour que ces deux arts qui se côtoyaient à travers quelques scènes mythiques du cinéma se rencontrent véritablement et qu’enfin le monde du cinéma et du vin cheminent de concert. Le chemin parcouru en valait la peine car en 16 ans c’est plus de 700 films en compétition et 100 films primés que les festivaliers d’Œnovidéo ont pu découvrir.

La qualité des images sur la vigne et le vin ne cesse de progresser. Il y a de plus en plus de sujets abordés et une plus grande variété de formats : documentaire, fiction, publicité, en court, moyen et long métrages. Le panorama s’élargit et s’internationalise avec l’implication de plus en plus fréquente de chaînes TV et de l’industrie cinématographique.
Tous ces facteurs s’ajoutent et font du Festival Œnovidéo un rendez-vous incontournable pour tous ceux qui souhaitent comprendre les composantes actuelles de l’image de la vigne et du vin.
La part accordée à la création est de plus en forte, des fictions de grande qualité scénographique et artistique font leur apparition sur les écrans en France et à l’étranger. L’univers de la vigne et du vin devient un véritable sujet et les films réalisés véhiculent de l’émotion, de la beauté, de l’humour et même des prises de position.

Au programme cette année, les festivaliers pourront découvrir en avant-première deux productions venues de l’étranger. Des thèmes d’actualité et de société fondamentaux sont abordés à travers plusieurs films : le changement climatique, le respect de l’environnement, les rapports intergénérationnels, l’impact de la mondialisation, la place des femmes etc. Le caractère international du festival s’affirme avec plus de 12 pays représentés. Sous la Présidence de Marc Rivière, réalisateur, producteur et scénariste, le Grand Jury devra faire preuve d’une grande sagacité pour faire le choix des meilleurs films pour leurs qualités en tant que telles.

Autre raison de se réjouir, la créativité et la diversité est au rendez-vous de l’exposition Terroirs d’images. En effet, plus de 1 500 photographies étaient en compétition cette année sur le thème « Pierres et patrimoine architectural dans les vignes ». Nous aurons donc le plaisir de vous faire découvrir une fabuleuse exposition à travers le travail de plus de 100 photographes remarquables.
Nous remercions d’ores et déjà, pour leur invitation, la ville de Nuits-Saints-Georges et L’Imaginarium. C’est avec un grand plaisir que le festival fera halte au cœur de la Bourgogne en ces premiers jours de mai. Un grand bravo pour tant d’implication et de professionnalisme. Nous nous réjouissons de partager autour d’Œnovidéo un rendez-vous de l’amitié et des savoirs, une fête culturelle dont les artisans et les professionnels sont de plus en plus nombreux.

H.L. Arnould
Directeur du Festival Œnovidéo

Partageons nos atouts

La région de Nuits-Saint-Georges est heureuse et fière d’accueillir la 16e édition du Festival international des films sur la vigne et le vin ainsi que l’exposition de photographies qui l’accompagne.
Ce festival a des atouts, l’ancienneté, l’originalité, la réputation, la qualité des films présentés et récompensés, le sérieux du jury et un succès populaire grandissant.

La Ville de Nuits-Saint-Georges a aussi des atouts, incontestables et reconnus par le monde entier dans le domaine œnologique, comme dans ceux de la terre et de la pierre. Elle a aussi de multiples atouts sur le plan vidéo ou photo ; ses vins, ses liqueurs, ses fruits constituent une palette de couleurs fort attractive d’autant plus qu’elle évolue sans cesse tout au long de l’année : en automne, couleurs si typiques des vendanges, en hiver, calme et repos apparent, au printemps, couleurs tendres et timides, alors qu’en été, elles sont vives et violentes.
La rencontre d’autant d’atouts augure de la réussite de ce festival auquel vous êtes tous invités à participer. Nous espérons que vous serez nombreux à en profiter pour parcourir nos rues, vous rendre dans nos caves et y raconter de nouvelles histoires ou y tourner de nouveaux films ou encore prendre de nouvelles photos, en tout cas ramener d’inoubliables souvenirs.
Que cette manifestation, inédite dans notre Commune, rencontre tout le succès qu’elle mérite, c’est ce que je lui souhaite bien volontiers.

Alain Cartron
Maire de Nuits-Saint-Georges

Arbois
Jura - France

À l’invitation de la ville d'Arbois